formation-pour-salarié

Les conditions à remplir afin de bénéficier d’une formation pour salarié !

Le terme de formation professionnelle désigne essentiellement des modèles d’expérience où un individu se voit enseigner un certain nombre de connaissances et de capacités plus ou moins spécifiques qui lui permettront de mener à bien un exercice ou un métier. Dans son sens commun, la formation s’appuie plus souvent sur l’apprentissage d’un savoir-faire et de techniques concrètes plutôt que sur la visualisation et la théorie. Nous aborderons ici tout ce qui concerne la formation de salariés, dans quels cas elle peut être indiquée et comment y accéder.

Types de formations pour salariés et objectifs des démarches

Il est possible de trouver un grand nombre de formations en entreprise se basant la plupart du temps sur des aspects comme le profil et la situation actuelle du salarié ainsi que de l’entreprise en question. Parmi les différents modèles existants, on pourra notamment citer :

  • Les plans de formation des entreprises ;
  • Les congés de bilans de compétences ;
  • Les congés de validation d’expériences ;
  • Les comptes personnels de formation.

Si le but premier de l’entreprise est de former ses salariés, cela passe par plusieurs notions plus ou moins reliées comme le développement des compétences que doit apporter ladite formation ou encore la valorisation sociale dont profitera le salarié après coup. Il est également possible de trouver des formations qui visent plus spécifiquement des objectifs comme la réinsertion dans un milieu ou l’introduction à un milieu donné. L’augmentation globale du niveau de compétences salarial permet aussi de dynamiser le développement économique général de l’entreprise.

Comment est financée une formation professionnelle pour salariés ?

Une formation payée par l’entreprise peut s’appuyer sur diverses sources de fonds ou de financements tels que le CPF qui comprend une condition de cotisation ou bien l’ARE qui est directement fourni par Pôle emploi dans le cadre d’une indemnisation encore active.

Dans le cas de personnes en situation de handicap, l’Agefiph peut être une solution de financement alternative. Suivant un certain nombre de conditions, le Conseil général du département où est localisée l’entreprise peut de même intervenir en versant des aides présentées sur dossiers. Il est toutefois essentiel de noter que les formations en question ne sont prises en considération qu’en présence de salariés avec des parcours professionnels compatibles.

Profil en CDD

Des salariés en CDD peuvent obtenir des offres de formations via différents pôles à l’image du CIF qui en suit certaines règles particulières ainsi qu’un délai qui ne doit pas dépasser une année suivant la fin de leur dernier contrat. Il sera également important qu’ils justifient dans ce cadre jusqu’à 24 mois de contrat dans les 4 années qui sont passées. En dehors d’une période d’embauche en CDD, il existe aussi l’option du CPF qui demande, elle aussi, une période d’au minimum un an suivant la fin de la dernière relation contractuelle.

Condition du CDI

Dans le cadre d’un CDI, le CPF ou compte personnel de formation offre de financer les heures de formations suivies par le salarié en transposant des heures de travail. Dans cette optique, une année standard de travail permettra de gagner une journée entière de formation. Cette proposition est néanmoins plafonnée à une limite de 120 heures. Le CIF prévoit, lui aussi, un programme pour les CDI qui compte sur du Fongecif via une cotisation faite par l’entreprise du salarié. Le maintien du salaire est pris en charge jusqu’à une marge de deux fois le SMIC et sera actif à 80 ou 90 % dans le cadre où la somme dépasse ce montant.

formation-pour-salarié-2

Modèles des formations pour salariés prévues avant le recrutement

Un programme de formation avant embauche offre la possibilité à l’entreprise de compléter les qualifications d’un ou plusieurs demandeurs d’emploi afin de répondre plus rapidement à une offre impliquant des compétences spécifiques.

Dans ce registre, l’intégralité des personnes ayant un dossier à Pôle emploi peuvent faire la démarche de demande pour obtenir une action de formation préalable au recrutement ou AFPR. L’offre pour laquelle ils peuvent être formés est cependant régie par un certain nombre de conditions. Ainsi, ces derniers ne pourront opter que pour un CDD de 12 mois au maximum, un contrat de travail temporaire qui soit d’au moins 6 mois ou encore un contrat de professionnalisation à durée limitée.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *