management-a-distance ok

Comment réussir son management à distance ?

Alors que l’évolution des nouvelles technologies a déjà favorisé l’essor du télétravail, la crise pandémique a vraiment accéléré les choses. Avec les confinements qui ont pris de court des professionnels, les employeurs en premier, le travail à distance a quand même permis aux entreprises de poursuivre leur activité.

Mais le télétravail a également donné naissance à un nouveau modèle de management. Si certains managers n’ont eu aucune difficulté à s’y adapter, la plupart d’entre eux essaient tant bien que mal de s’en sortir. Ce qui est tout à fait normal, car le changement est considérable. Le management à distance s’apprend !

Les enjeux du management à distance

En travaillant loin des collègues, les employeurs et les managers ont dû revoir l’organisation interne de leur entreprise. En cela, de nombreux défis se sont formés et doivent les relever pour assurer le développement de la société malgré le changement. Voici les enjeux du management à distance :

Les problèmes de communication

Toute la difficulté du management à distance repose sur les problèmes de communication nécessaire au travail en équipe. Un manager doit être capable de communiquer avec ses équipes concernant les projets en cours et à venir. Avant, on avait les éléments non verbaux qui facilitaient la compréhension d’un discours et la conversation en général.

À distance, il est plus compliqué de coordonner les membres d’une équipe. Ainsi, la communication peut vite devenir une barrière pour la réussite d’une gestion à distance. Lorsqu’elle perd son efficacité, d’autres problèmes risquent de surgir.

Les problèmes d’organisation

Le virtuel peut enclencher des difficultés au niveau de l’organisation. C’est notamment le cas lorsque le manager doit gérer plusieurs équipes dans plusieurs villes, avec des fuseaux horaires différents. Il faut revoir l’emploi du temps afin de pouvoir maintenir le contact avec les collègues.

Par ailleurs, la distance ne permet pas toujours de voir si les équipes continuent de fonctionner aussi bien qu’en présentiel. Conséquemment, il faut trouver un moyen de s’assurer qu’elles se connectent aux outils de l’entreprise pour travailler. Est-ce qu’elles remplissent correctement leurs tâches au quotidien. Il faut dire qu’à la maison, les éléments distrayants sont nombreux.

management-a-distance-2

Le suivi des performances à distance

Il ne suffit pas de vérifier si les salariés font leur travail à distance. Il faut aussi s’assurer qu’ils terminent chaque tâche à temps et en conformité aux directives de la société. Le suivi des performances des employés consiste à s’assurer que le nombre d’heures de travail est respecté comme. Il est également important de vérifier que les délais de livraison sont respectés.

Il s’agit ici de deux défis pour les managers. Le premier est de s’assurer que les équipes utilisent leur temps de façon efficace et appropriée. Le second est de veiller à ce que le travail soit fini à temps sans perdre de vue sa qualité.

Les bonnes pratiques pour manager à distance

Trouver les bons mots, travailler sur la puissance sonore, ce sont des solutions qui aident à améliorer la communication en visioconférence ou par téléphone. Mais elles ne suffisent pas. Quelques bonnes pratiques managériales sont nécessaires pour obtenir de bons résultats.

Faire de la distance un atout

Selon Malakoff Humanis, 86% des salariés souhaitent poursuivre le télétravail même après la crise due au coronavirus. En clair, ils veulent alterner le présentiel et le télétravail. Cela montre quand même que le travail à distance a ses avantages du côté des salariés. Pour améliorer la marque employeur et s’adapter à notre époque, il vaut mieux le considérer comme un levier de développement.

Pour ce faire, il convient d’arrêter de considérer le présentéisme comme un critère de performance. Avant, l’efficacité et la motivation des employés étaient jugées par le temps qu’ils passent au bureau. Cela ne fonctionne pas avec le télétravail qui implique qu’il faut accorder sa confiance aux collègues et leur donner plus de liberté. C’est efficace pour les motiver puisqu’ils se sentent valorisés.

Conserver la cohésion d’équipe à distance

L’une des raisons pour lesquelles de nombreux professionnels ne souhaitent pas travailler à distance tous les jours de la semaine est le sentiment d’isolement. On est habitué à se parler en face à face, à se saluer, à faire des pauses ensemble, etc. Certes, la distance ne remplace pas toutes ces choses « humaines », mais il est possible d’atténuer ce sentiment d’isolement.

Un bon leader peut notamment mettre en place des rituels de dialogue à distance entre les collègues. Rester en contact reste primordial pour préserver la cohésion d’équipe. On peut même organiser en ligne des apéros digitaux, des quiz interactifs, des animations de team-building, etc.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *